banniere

Protection de la main : gants

Catégorie et niveau de risque

Principales Normes

EN 420
La norme EN420 précise les exigences générales des gants de protection en terme de :

  • Identification du fabricant et marquage du produit
  • Innocuité (ex: PH des matériaux qui doit être le plus neutre possible)
  • Respect des tailles convenues
  • Dextérité : il convient qu'un gant apporte autant de dextérité que possible selon l'usage auquel il est destiné
  • Composition du gant
  • Emballage, stockage, entretien et nettoyage
  • Informations utilisateur sur la notice d'instruction quelle que soit la catégorie d'EPI : performances, pictogrammes, utilisations, précautions d'emploi, gamme de tailles disponibles,...

EN 388
La norme EN388 s'applique à tous les types de gants de protection en ce qui concerne les agressions physiques et mécaniques par abrasion, coupure par tranchage, perforation et déchirure. Cette norme ne s'applique pas aux gants anti vibrations.

1. Résistance à l'abrasion (de 0 à 4) : Déterminée par le nombre de cycles nécessaires pour user jusqu'à la perforation l'échantillon du produit.
2. Résistance à la coupure par tranchage (de 0 à 5) : Déterminée par le nombre de cycles nécessaires pour couper l'échantillon à une vitesse constante.
3. Résistance à la déchirure (de 0 à 4) : C'est la force minimale nécessaire pour déchirer l'échantillon.
4.Résistance à la perforation (de 0 à 4) : C'est la force nécessaire pour percer l'échantillon avec un poinçon normalisé

EN 407: risques thermiques
La norme EN407 spécifie des méthodes d'essai, des exigences générales, des niveaux de performance thermique et le marquage des gants de protection contre la chaleur et/ou le feu. Elle s'applique à tous les gants qui doivent protéger les mains contre la chaleur et/ou les flammes sous l'une ou plusieurs des formes suivantes : feu, chaleur de contact, chaleur convective, chaleur radiante, petites projections de métal fondu ou grosses projections de métaux en fusion.
Les essais ne peuvent s'effectuer que pour des niveaux de performances et non des niveaux de protection.

1. Résistance à l'inflammabilité (de 1 à 4): Fondée sur le temps pendant lequel le matériau reste enflammé et continue ensuite à se consumer après que la source d'ignition ait été supprimée.
2. Résistance à la chaleur de contact (de 1 à 4): Fondée sur la température dans la gamme de 100 à 500°C à laquelle celui qui porte les gants ne sentira aucune douleur pour une période d'au moins 15 secondes
3. Résistance à la chaleur convective (de 1 à 4): Fondée sur le temps pendant lequel le produit est capable de retarder le transfert de la chaleur d'une flamme.
4. Résistance à la chaleur radiante (de 1 à 4): Index indiquant le temps nécessaire à l'échantillon pour s'élever à un niveau de température donné.
4. Résistance à de petites projections de métal en fusion (de 1 à 4): Index indiquant la quantité nécessaire pour élever l'échantillon à une certaine température.
5. Résistance à d'importantes projections de métal en fusion (de 1 à 4): Index indiquant la quantité nécessaire pour provoquer la détérioration d'un semblant de peau placé directement derrière l'échantillon.


EN 407 : Risques thermiques

Température maximum par industrie

Transformation des aliments
=>250 °C

Ind. sidérurgique
=>1600 °C

Ind. du verre
=>1550 °C

Ind. de l’aluminium
=>1100 °C


EN 511
La norme EN511 définit les exigences et méthodes d'essai des gants de protection contre le froid transmis par convection ou conduction jusqu'à -50°C. Ce froid peut-être lié aux conditions climatiques ou à une activité industrielle. Les valeurs spécifiques des différents niveaux de performance sont déterminées d'après les exigences propres à chaque catégorie de risque ou à chaque domaine d'application spécial.

Résistance au froid convectif (0 à 4): Mesure de la valeur de l'isolation thermique du gant en m2 x °C/W. Résistance au froid de contact (0 à 4): Mesure de la valeur de la résistance thermique du gant en m2°C/W. Imperméabilité à l'eau (0 ou 1): Indique qu'il y a ou non pénétration au bout de 30 minutes.

EN 374 – Risques chimiques

=> Trois facteurs importants ont une grande influence sur les gants résistant aux produits chimiques : Pénétration

Les produits chimiques entrent dans le gant en raison des coutures, trous ou imperfections.

Perméation

Les produits chimiques se déplacent vraiment à travers le polymère du gant (généralement au niveau moléculaire)

Dégradation

Les produits chimiques affectent l’apparence physique du gant (augmentation ou réduction du volume du gant, ou fusion du polymère)

Normes pour les gants: Norme EN 374: 2003

Gants de protection contre les produits chimiques et les micro-organismes

Champ d’application
Cette norme précise la capacité des gants à protéger l’utilisateur contre les produits chimiques et/ou les micro-organismes.

Définition
Pénétration: La pénétration est le mouvement d’un produit chimique et/ou d’un micro-organisme à travers des matériaux poreux, des coutures, des micro-perforations ou d’autres imperfections dans le matériau d’un gant de protection à un niveau non moléculaire.

Perméabilité: Les films plastique et caoutchouc des gants ne sont pas toujours étanches aux liquides.
Dans certains cas, ils peuvent être spongieux: ils absorbent alors les liquides et les gardent en contact avec la peau. Il est donc nécessaire de mesurer le temps de passage, soit le temps nécessaire à un liquide dangereux pour entrer en contact avec la peau.

Critères
La section étanche du gant: La section étanche du gant doit être au moins égale à la longueur minimale des gants spécifiée par la norme EN 420.
Pénétration: Un gant ne doit pas fuir lorsqu’il est soumis à un test de perméabilité à l’air et/ou à l’eau.Le gant sera testé et contrôlé conformément aux Niveaux de Qualité Acceptables.

Normes pour les gants : Norme EN 374: 2003

Niveau de performance Niveau de Qualité Acceptable Niveaux de contrôle
Niveau 3 < 0.65 G1
Niveau 2 < 1.5 G1
Niveau 1 < 4.0 S4

Le pictogramme « Résistant aux produits chimiques » doit être accompagné d’un code à 3 chiffres. Celui-ci se réfère aux lettres d’identification de 3 produits chimiques (parmi une liste prédéfinie de 12 produits chimiques standard) pour lesquels un temps de passage de 30 minutes au minimum a été obtenu.


Lettre d’identification Substance chimique Numéro CAS Type
A Méthanol 67-56-1 Alcool primaire
B Acétone 67-64-1 Cétone
C Acétonitrile 75-05-8 Composé nitrile
D Méthane dichlorique 75-09-2 Paraffine chlorée
E Sulfure de carbone 75-15-0 Sulfure contenant un composé organique
F Toluène 108-88-3 Hydrocarbure aromatique
G Diethylamine 109-89-7 Composé éthérique hétérocyclique
H Tétrahydrofurane 109-99-9 Composé éthérique hétérocyclique
I Acétate d’éthyle 141-78-6 Ester
J n-Heptane 142-82-5 Hydrocarbure saturé
K Soude caustique 40% 1310-73-2 Base inorganique
L Acide sulfurique 96% 7664-93-9 Acide minéral inorganique

Normes pour les gants: Norme EN 374: 2003

Perméabilité
Chacun des produits chimiques testés est classé selon le temps de passage (niveaux de performance de 0 à 6).

Temps de passage observé Indice de protection
> 10 min Classe 1
> 30 min Classe 2
> 60 min Classe 3
> 120 min Classe 4
> 240 min Classe 5
> 480 min Classe 6

Le pictogramme « Peu résistant aux produits chimiques » ou « Étanche » doit être utilisé pour les gants qui n’ont pas démontré un temps de passage d’au moins 30 minutes pour au moins trois des produits chimiques prédéfinis, mais qui ont passé avec succès le test de pénétration.

Le pictogramme « Micro-organisme » doit être utilisé lorsque le gant a obtenu au minimum un niveau de performance 2 au test de pénétration.

Avertissement : les données chimiques ne reflètent pas nécessairement la durée réelle sur le lieu de travail.

Guide de sélection

Fibres naturelles & synthétiques : avantages & limites

Fibres techniques : avantages et limites